• LA VIE EST TROP COURTE POUR LIMITER VOTRE VISION

    Maître Bobi a créé la plus haute norme au monde pour les verres de lunettes.

    LA VIE EST TROP COURTE POUR LIMITER VOTRE VISION!

    Une passion pour la Vision, les Meilleurs verres de lunettes pour une Meilleure vie.

    Somboon Chaowanakosol, autrement connu comme maître Bobi, n’est très certainement pas modeste quand il parle de son professionnalisme, et à juste titre. Il a une passion saisissante pour son travail et un ardent désir de partager sa vision, sa foi et ses idées avec ses clients et le reste du monde

    Bobi est le propriétaire d’ISOPTIK, “LE CENTRE Hi-End des verres de lunettes” au 4ème étage d’ERAWAN BANGKOK, au coeur moderne de la ville de Bangkok. Décrire ISOPTIK est une affaire de superlatifs! C’est un magasin qui a en stock les lunettes les plus chères du monde (jusqu’a 10.000 euros). Mais les 500m2 de son magasin vous permettront de choisir votre monture. De plus, ISOPTIK possède des montures techniques et les matériaux les plus modernes pour satisfaire au mieux les exigences de ses clients.

    Pour décrire l’homme derrière ce magasin, on retombe dans les superlatifs. Bobi, qui a obtenu le titre d’un des meilleurs spécialistes de verres progressifs au monde, vous redonnera la vision de votre jeunesse, grâce a la qualité “Hi-End Vision” de ses verres. Sa réputation fait qu’il est très sollicité pour partager ses expériences avec d’autres spécialistes. Des docteurs et des fabricants de verres du monde entier demandent son avis.

    Sans aucun doute, son enthousiasme est contagieux, et pendant une rencontre il vous amènera à coup sûr dans la passion qu’il manifeste pour ce sujet.« Il faut aimer son métier, alors non seulement ça vous remplira de joie, mais vous le ferez exceptionnellement bien. Je fais des lunettes avec tout mon coeur », explique le maître.« Je ne regarde pas le bilan financier, la seule chose qui compte est la satisfaction des mes clients. Je trouve mon bonheur en donnant une meilleure

    aux gens. Simplement, je ne vends pas des lunettes, mais je vends la meilleure vision pour une meilleure vie. »

    La naissance d’une passion

    Maître Bobi, a 42 ans, il est né dans le monde de la vision et de l’optique. Il grandit à Trang où son père, opticien, avait un magasin d’optique réputé avec déjà un choix des verres les plus Hi-tech. Dès sa plus tendre enfance, Bobi comprit l’importance d’une bonne vision pour les clients de son père. Deux événements majeurs de sa jeunesse l’ont mis sur ce chemin qu’il poursuit avec tant de passion. Le premier fut l’expérience personnelle et très douloureuse de voir sa grand-mère devenir aveugle. « Elle était suivie par un médecin, mais c’était déjà trop tard », se souvient-il, « le traumatisme et le fait de ne jamais pouvoir voir ses petits-enfants l’a changée pour toujours. » Mais la vraie tragédie fut, selon Bobi, que l’affection de sa grand-mère aurait été curable si on avait commencé un traitement plus tôt. « Cela m’a décidé, j’aiderai les personnes ayant des problèmes de vision. » Le deuxième fut une expérience plutôt positive, presque prophétique! A 7 ans Bobi rencontra un client qui avait déménagé a l’autre bout de la Thaïlande et qui venait toujours faire ses lunettes dans le magasin de son père. En vain il avait essayé de nombreux autres opticiens, mais il ne pouvait simplement pas trouver un magasin capable de lui donner des lunettes avec le même confort et la même vision que le faisait le père de Bobi.

    Inquiet, l’homme demanda ce qu’il devrait faire si le père de Bobi n’était plus là pour l’aider. « Mon père me pointa du doigt et dit que s’il n’était plus là, les meilleures lunettes du monde pourraient être obtenues chez moi. » Ainsi, était il désigné par son père pour exécuter un travail d’exception. « Pendant que les autres enfants jouaient dehors, j’accablais mon père de questions et étudiais ce qu’il faisait. » A partir de ce moment il fut, à l’exception d’une brève période durant ses études, plus proche de son père que jamais, pour apprendre son savoir faire.

    « Il fallait travailler dur pour résoudre les problèmes des clients, et collaborer avec des médecins pour permettre aux patients de conserver une meilleure vue plus longtemps.» En plus de l'aide qu'il fournissait à son père pour peaufiner de nouvelles techniques permettant de trouver des lentilles appropriées, il aidait à l'intégration de ses frères et soeurs au sein de l'entreprise familiale. De plus il lança un système qui leur assurerait une meilleure position sur le marché. « Si je suis le meilleur du monde, c’est eux qui seront les seconds ! » C’était il n’y a que cinq ans. A l’âge de 37 ans, il était désormais convaincu qu’il avait fait tout son possible pour l’entreprise familiale. Ainsi commença une nouvelle phase de sa vie. Le monde allait faire connaissance avec le meilleur professionnel en fabrication de verres ‘advance progressive’ de Bangkok.

    Une nouvelle découverte

    Presque au même instant, il découvrit une invention qui changea sa vue sur les lunettes en même temps que sa vie: les lentilles multifocales. Bien qu'elles existaient depuis le début des années 1900, elles n'offrirent une alternative valable aux verres existants que depuis la dernière décennie. Dans le passé, tous ceux qui voulaient voir de près comme de loin, devaient avoir deux lunettes, ou des verres bifocaux. Le développement des lentilles multifocales produisit un changement, et offrit aux porteurs une transition lente selon les distances. Le changement continuel de la dioptrie des verres fait qu'on peut voir tout droit au loin, plus près pour un écran d’ordinateur par exemple, et en bas pour lire. Tout cela sans aucune difficulté et avec la même paire de lunettes. Bobi se souvient bien du premier client qu’il aida avec des verres multifocaux. Un vieil homme de soixante ans qui jusqu’alors utilisait toujours des verres bifocaux, mais qui était mécontent de la qualité de sa vue. « Le résultat nous frappait tous les deux, il disait qu’il se sentait jeune à nouveau, puisqu’il avait une vision perçante à toutes distances, et ce sans effort». « J'étais étonné et je pensais que, si de cette façon les verres multifocaux pouvaient aider les gens, tout le monde devrait être informé pour que je puisse leur donner une meilleur vie». Ainsi commença la mission qu’il poursuivit avec une incessante fermeté. « Je décidai de me plonger de toute mon âme sur les verres multifocaux à une époque ou l'ignorance voir la défiance régnaient à l'encontre de cette technologie. Franchement, je ne réussissais pas à comprendre cette méfiance, car pour moi, elles marchèrent parfaitement dès la première utilisation.

    Après cette trouvaille, maître Bobi consacra tout son temps libre et il étudia seize heures par jour afin de tout savoir de ces verres progressifs. « J’avais la chance d’avoir beaucoup de clients, et donc beaucoup de cobayes! », dit-il en souriant. « Je pouvais creuser dans tous les aspects du processus: l’ébauche, le premier jet et la technologie. Et je remarquais que certaines adaptations qui marchaient bien pour l’un, ne marchaient pas toujours pour l’autre client. » « C’est un procédé très compliqué parce qu’il y a beaucoup de variables dans ces verres de précision. Il y a 300 différentes géométrie de verres! Mêmes les modifications les plus petites dans les verres ou la monture peuvent entraîner une énorme différence». En plus des essais de nouveaux produits, Bobi passe beaucoup de temps en concertation avec d’autres experts sur ce domaine, comme des professeurs et des fabricants de verres multifocaux du Japon, de l’Allemagne et d’autres pays, afin d’être sûr de pouvoir rendre les meilleures services.

    Former d’autres opticiens

    « Plus je demandais conseil aux experts, moins j’avais de réponse. Progressivement j’ameliorais ma technique, et c’était maintenant moi qui pouvait répondre aux questions. » Entre-temps, maître Bobi donne régulièrement des conférences et des sessions d’entraînement à d’autres spécialistes de verres progressifs, aussi bien à Bangkok qu’à l’étranger. Au premier abord, partager sa connaissance paraît contradictoire avec l’intérêt de son entreprise. Mais Bobi n’est pas de cet avis. « J’aime mes étudiants, pourquoi voudrais je garder quelque chose de bon pour moi seul ? Il y a trois milliards de personnes avec une malformation de la vue, et maintenant nous savons comment leur rendre la vue. J’ai beau essayer de travailler le plus possible, mais je ne pourrai jamais aider plus d’un million de gens. Je n’y arriverai pas tout seul ! C’est beaucoup plus raisonnable de partager cette connaissance afin que chacun trouve le bonheur. » Il a déjà formé des milliers de spécialistes et il espère pouvoir continuer grâce a son site Internet www.apcthai.com (Advance Progressive Addition Lenses Club), d’où on peut télécharger toutes sortes d’informations et des vidéos d’instruction. « Je suis fier de pouvoir être utile aux patients et aux opticiens d’autant plus que je suis Thaïlandais.”

    La satisfaction des clients

    Bien qu’il soit clair que Bobi est un expert dans son domaine, son expertise n’est qu’une moitié du succès d’ISOPTIK. L’autre moitié sont les résultats, qui font que les gens continuent à revenir même si les lunettes sont plus chères que des lunettes classiques. Bobi est convaincu que quand il s’agit d’améliorer l’expérience du client, le prix a peu d’importance. « Habituellement les lunettes permettent de voir un peu mieux, mais les lunettes d’ISOPTIK vous donnent immédiatement une vue perçante à chaque distance, comme si vous étiez jeune». Le succès se trouve dans la vue, explique maître Bobi. Ces verres coûtent peut-être un peu plus cher, mais ils font qu’on voit mieux, qu’on se sent mieux et qu’on peut donc mieux travailler. On jouit plus de la vie, et mes lunettes rapportent plus d’argent à long terme! Pour beaucoup, une bonne vue est essentielle que ce soit professionnellement ou personnellement. Si vous êtes chirurgien, horloger ou bijoutier, ou même homme d’affaires occupé à observer le marché sur un écran, une vue parfaite est indispensable. Comme Bobi l’explique, il travaille avec quelque chose de très précieux, à savoir la vie de ses clients. « Ces verres sont exceptionnels pour les gens qui veulent avoir une vue parfaite. Avec nos verres vous vous armez pour un travail de précision pendant toute la journée. » « Donc, en continuant cette logique, si vous pouvez mieux travailler, vous pourrez gagner plus. Si vous travaillez 10% mieux, vous pourrez gagner 10% plus et vous pourrez vous détendre 10% plus qu’avant. Après trois ans, vous aurez regagné votre investissement. » « Avec des lunettes classiques vous serez fatigué après quelques heures. Après une journée de travail fatigante vous rentrez chez vous, et vous ne pouvez plus profiter de votre famille. Si vous pouvez mieux travailler, vous le ferez plus vite en gardant plus de temps pour votre famille. » « Ces lunettes améliorent la qualité de la vie sur plusieurs plans: elles donnent une meilleure vue pour une meilleure vie », dit-il, « et si on le considère de cette façon, elles sont très bon marché ! »

    Il est tellement certain des propriétés exceptionnelles de son produit qu’il ose donner une garantie très spéciale. Chaque client qui n’est pas complètement satisfait avec ses lunettes sera remboursé dans une période de six mois. « Si vous n’avez pas l’impression qu’elles améliorent votre vie, quelle que soit la raison, on vous rembourse, sans discussion », explique-t-il. « Certains pensent que nous sommes des malades, mais nous remarquons que si les gens reviennent, c’est qu’ils veulent acheter encore une paire de lunettes en non pas rapporter celles qu’ils avaient achetées avant ! » Vous pouvez également avoir des lunettes de remplacement à 50% du prix originel, et elles apportent même une solution provisoire pour ceux qui perdent ou cassent leur paire de lunettes. « C’est étrange, il y a des gens qui vivent pendant cinquante ans sans mes lunettes, mais ensuite ils ne veulent plus vivre sans pendant une seule semaine”! Ce qui est mentionné ci-dessus peut paraître comme un aller simple vers la faillite, mais Bobi trouve sa responsabilité envers ses clients plus importante que les profits. « Je ne vends pas seulement des lunettes, je vends une meilleure vie au moyen d’une meilleure vue. » A titre d’exemple, Bobi mentionne un client qui avait acheté une paire de lunettes chez ISOPTIK. Il était énormément heureux avec la différence que cela produisait dans sa vie, mais il y avait un petit ennui sa femme n’aimait pas la monture qu’il avait choisie. Sans un moment d’hésitation, Bobi changeat la paire de lunettes pour une autre sans frais supplémentaire, afin d’être sûr que l’homme aussi bien que la femme seraient contents. Apparemment l’homme était tellement impressionné de ce service qu’il apporta de nouveaux clients. Bobi explique : « Je ne me soucie pas des profits, je m’occupe seulement de la satisfaction des clients. Le reste rentre dans l’ordre automatiquement. J’ai confiance en mes clients, et je crois à leur bonne nature. Le meilleur investissement est celui qu’on fait dans le bonheur du client. »

    Bobi a fait du chemin depuis qu’il était un petit garçon, regardant son père travailler au magasin de Trang. Depuis de nombreuses années il est l’expert incontesté des verres multifocaux et il est constamment demandé pour partager ses secrets dans le monde entier. Malgré tout, il a une vision claire de l’avenir et des projets pour l’élargissement de son magasin. Il envisage même d’ exporter l’expérience d’ISOPTIK a l’étranger avec de nouveaux magasins à Dubai, à Shanghai et à Copenhague pour aller à la rencontre de sa clientèle grandissante en dehors de la Thaïlande. Mais même ce superman a ses limites. « Trois nouveaux magasins seront probablement suffisant », réfléchit-il, « il n’y a qu’un nombre d’heures limitées par jour et cela me limite dans ce que je peux offrir ». Clairement, Bobi est un homme qui tire le maximum de sa vie et qui croît en sa mission: stimuler les autres à faire aussi bien. « La vie est trop courte pour avoir une vision réduite. Quand on limite sa vue, on limite sa vie. J’ai la possibilité de donner aux gens une meilleure vie grâce a une meilleure vue. » Et je suis sûr que tous ceux qui ont éprouvé sa magie, sont heureux de voir qu’il pourra continuer sa route longtemps.

    Toutes les lunettes high-end de ISOPTIK sont des chefs-d’oeuvre de la meilleure

    technologie sous contrôle stricte de maître Bobi. Aujourd’hui, aussi occupé qu’il

    puisse l’être, Bobi prend soin de ses clients. Il saura écouter vos besoins pour

    mieux répondre a vos attentes.

    Si vous aimez l’Expresso, abandonnez votre café et essayez un Expresso Hi-end

    chez ISOPTIK. C’est un des meilleurs au monde, évidemment!

    “ Only Believe ”

    Master Bobi Hotline : +66 81-538-4200
    LINE ID : masterbobi
    www.facebook.com/masterbobi
    masterbobie@gmail.com

    PDF Download